7. La Vie Horticole

Tout au long de l’année, jardineries et fleuristes nous proposent une gamme de végétaux divers toujours appropriée à la saison ou à l’échéance festive du moment.

Cela ne serait pas possible sans une catégorie d’exploitation agricole, très professionnalisée : les horticulteurs.
Il se trouve que notre village compte une entreprise horticole et un pépiniériste. Ces entreprises font vivre une vingtaine de personnes, des chefs d’exploitation aux salariés. L’importance de cette activité confirme encore la vocation agricole de notre commune.

LES PEPINIERES DE LOMPRET (Site web)
Les pépinières de Lompret, exploitation située ruelle des Vilains, est l’une des plus anciennes. Aujourd’hui, cette entreprise travaille sur trois branches d’activité. D’abord, une importante production de végétaux d’extérieur : des arbres fruitiers et d’ornement, des arbustes pour la constitution de haies, sans oublier une production de plus d’une trentaine de variétés de rosiers. Les pépinières de Lompret, c’est aussi une jardinerie et un service de conception et d’entretien d’espace vert.
Heubert Delattre confie lors des journée Portes Ouvertes, fin septembre, que la difficulté de son métier est de quantifier la production de plants à mettre en œuvre par rapport aux ventes à venir, sachant que l’ensemble des végétaux produits mettent plusieurs années avant d’être commercialisables. C’est une des raisons pour laquelle le travail de promotion est important : publicité, journées Portes Ouvertes et présentations de jardins d’exposition.

GAEC LES SERRES DESRUMAUX (Site web)

Deux sites de production  : LOMPRET ET HOUPLINES
Cet horticulteur du Chemin du Vieux Soldat, produit également des plantes d’intérieur et des plantes destinées aux jardineries au printemps.
Les plants de jacinthes en cours de germination sont dans une chambre froide à 9°. C’est la meilleure méthode pour faire germer et enraciner les bulbes. Après cette étape, les plants de jacinthes seront mis en serre chaude pour la suite de leur développement jusqu’à leur commercialisation pour les fêtes de fin d’année.
Le métier d’horticulteur est un métier de production. Ce qui veut dire qu’il y a beaucoup de manutention comme le montre l’exemple de la jacinthe, de matières premières à mettre en œuvre et surtout de combustible. Pour ne pas se laisser dépasser, tout cela est à gérer rigoureusement, quotidiennement en fonction des échéances culturales et commerciales.
« 

Les commentaires sont fermés