Refuser la priorité à un piéton coûtera désormais six points sur le permis

Un Décret paru au Journal officiel du 18 septembre relatif à la sécurité routière augmente de 4 à 6 le nombre de points retirés en cas de non-respect des règles de priorité de passage accordées aux piétons.

Parmi les autres mesures :
– il étend le champ des infractions constatables sans interception, y compris par vidéo-verbalisation, afin d’assurer la protection des piétons et de prévenir les circulations en sens interdit ou contresens ;
– il permet au préfet de département de prononcer une mesure de restriction du droit de conduire aux seuls véhicules équipés d’un dispositif homologué d’anti-démarrage par éthylotest électronique à l’encontre d’un conducteur ayant commis une infraction liée à la conduite sous l’influence de l’alcool ;
– il crée une peine complémentaire d’interdiction de conduire un véhicule qui ne soit pas équipé d’un dispositif homologué d’anti-démarrage par éthylotest électronique pour les cas de contravention de conduite sous l’influence de l’alcool ;
– en application de l’article L. 225-5 du code de la route, il définit les conditions dans lesquelles les entreprises exerçant une activité de transport public routier de voyageurs ou de marchandises peuvent se voir communiquer les informations relatives à l’existence, la catégorie et la validité du permis de conduire des personnes qu’elles emploient comme conducteur de véhicule à moteur ;
– il instaure une sanction pour le transport d’occupants en surnombre dans un véhicule ;
– il améliore la sécurité des professionnels intervenant en bord de route et des usagers en détresse en prévoyant une obligation pour les véhicules de s’écarter à leur approche ;
– il augmente de 4 à 6 le nombre de points retirés en cas de non-respect des règles de priorité de passage accordées aux piétons.
Le décret simplifie par ailleurs d’autres dispositions du code de la route notamment en matière d’éducation routière et de permis de conduire.

Accès au décret

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés