1. Le Conseil Municipal

maireLe samedi 5 avril 2014 a été mis en place le nouveau Conseil municipal. Ces membres sont élus par la population pour une durée de 6 ans. Leur nombre varie en fonction du nombre d’habitants de la commune. A Lompret, le Conseil municipal compte 19 membres.

Présidé par le doyen d’âge Michel Goret, le conseil municipal d’installation  a élu Hélène MOENECLAEY, Maire de lompret.

Les adjoints et conseillers délégués

Cinq adjoints ont été également élus : Pascal PLEY (remplacé suite à son départ par Arnaud GOARANT à l’occasion du conseil du 08 octobre 2014), Dominica SIMOENS (remplacée suite à son départ par Séverine GUILLOT SALOMON à l’occasion du conseil du 26 mai 2015), Thierry TOULEMONDE, Sylviane DASSONVILLE et Bertrand DESRUMAUX.

Par ailleurs, deux conseillers délégués viennent s’ajouter aux adjoints, nouvellement élus. Il s’agit de Damien HERNU et Ingrid Devooght.

Le centre communal d’action sociale (CCAS)

L’assemblée a aussi procédé au vote des administrateurs élus au centre communal d’action sociale : Sylviane Dassonville, Dominique Duhamel, Corinne Gruson et Pierre Spilliaert ont été choisis par les membres du conseil.

Le conseil municipal règle par ses délibérations les affaires de la commune. Il a donc une compétence générale pour toutes les affaires communales mais il est plus particulièrement chargé :
• des équipements de proximité (écoles maternelles et primaires, salles, espaces verts, sports),
• des services destinés à faciliter la vie courante (éclairage public, urbanisme).

Les principales attributions du conseil municipal sont les suivantes :
• chaque année, il vote : avant le 31 mars le budget primitif de la commune qui prévoit et autorise les recettes et les dépenses de la commune ; avant le 30 juin le compte administratif qui entérine les dépenses réellement effectuées et les recettes réellement encaissées. Par cet acte, le conseil municipal se prononce sur la manière dont le maire a exécuté le budget.
• il décide de la création, de la suppression et du mode de gestion des services publics communaux.
• il décide de la création ou de la suppression des emplois communaux, c’est-à-dire qu’il fixe le nombre (et non pas la nature) des emplois.
• il gère le patrimoine de la commune (acquisition, entretien, affectation des biens du domaine public, conditions d’occupation et d’utilisation, location ou aliénation des biens du domaine privé).
• il est compétent en matière d’aménagement et d’urbanisme. Ainsi, il arrête le plan d’occupation des sols de la commune (désormais appelé plan local d’urbanisme) qui contient les règles de construction et d’aménagement applicables à tout ou partie du territoire communal, et sur la base duquel sont délivrés les permis de construire.
• il procède à l’élection du maire, des maires adjoints.

Il donne son avis chaque fois qu’il est demandé par une autorité de l’Etat ou une autre collectivité. Le conseil municipal est tenu de se réunir au moins une fois par trimestre. Ses décisions sont portées à la connaissance du public par voie d’affichage des procès-verbaux de réunions sur les panneaux administratifs, et via internet. Le registre des délibérations du conseil municipal est tenu à la disposition du public en Mairie.

Les travaux du Conseil municipal, ainsi que des Commissions thématiques s’exercent dans le cadre du Règlement intérieur du Conseil municipal et de son annexe adoptés par délibération n° 36/2014 en date du 02 juillet 2014.

Comments are closed