Lutte contre les imprimés et publicités non sollicités dans les boîtes aux lettres

En 2015, 775 300 tonnes de courriers non adressés ont été déposées dans les boites aux lettres en France (étude ADEME SEREHO) auxquelles s’ajoutent 252 000 tonnes de catalogues de vente par correspondance/vente à distance (VPC-VAD) et brochures commerciales, adressés ou non :

  • 89,6 %, soit 695 000 T sont des imprimés publicitaires non adressés ;
  • 2,4 %, soit 18 300 T sont de la presse gratuite d’annonce ;
  • 4 %, soit 31 000 T sont des journaux gratuits ;
  • 4 %, soit 31 000 T sont les journaux des collectivités territoriales.

Cela correspond à environ :

  • 27 kg/an environ d’imprimés publicitaires par foyer ou 11 kg par habitant ;
  • 2,8 % de la quantité totale de déchets des ménages.

Le tonnage global fluctue légèrement à la hausse ou à la baisse d’une année sur l’autre, mais est relativement stable, avec des tendances différentes suivant les catégories : les publicités des grandes enseignes, pour lesquels la concurrence sur les prix est rude, résistent très bien voire augmentent (+ 2 % en 2015 par rapport à 2014), à l’inverse celles de la presse gratuite d’annonce, des journaux gratuits et journaux des collectivités territoriales diminuent très significativement.

Télécharger l’autocollant « Stop Pub »

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/stop-pub

http://www.optigede.ademe.fr/mettre-en-oeuvre-une-operation-stop-pub

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés